En bref
• Remède majeur (polychreste).
• La sycose.
• Suite de vaccinations.
• Suite de traitements allopathiques.
• Proliférations cutanées.
• Polypes et tumeurs.
• Hypertrophie prostatique.
• Baisse de l’acuité intellectuelle.
Idées fixes.

Origine du remède
Les rameaux feuilles du thuya.

Actions dominantes
Eruptions : papules, vésicules, pustules. Production de verrues et de végétations. Hypertrophie des ganglions, des amygdales, de la rate. Ulcères et végétations génito-urinaires. Névralgies, nervosité, indolence, anxiété et tendance aux idées fixes.

Signes secondaires
C’est le grand remède de ce que Hahnemann appelait la sycose c’est-
à-dire une façon de réagir aux maladies définies par :
• une imbibition générale des tissus ;
• un écoulement chronique des muqueuses ;
• la production de petites tumeurs cutanées ;
• un développement lent, insidieux et progressif. Aggravation par le froid humide, le vent, le thé, le café, les matières grasses, les vaccinations, les médicaments allopathiques. Amélioration en s’étirant.

Modalités d’utilisation
1. Toutes les affections correspondant à la sycose et notamment les
suites de vaccinations, de traitements allopathiques, les obésités, les
rhumatismes chroniques.
2. Les verrues. Les défauts des ongles. Les pertes de cheveux.
3. Les névralgies. Les idées fixes.
4. Les écoulements traînants après urétrites. Les hypertrophies prostatiques. Les polypes vésicaux. Les colibacilloses urinaires. Les fibromes.

Domaine d’action
• Défenses immunitaires.
• Métabolisme général.
• Peau.
•  Psychisme.

Synergie possible
Thuya est le remède le plus employé en homéopathie ; il peut être associé avec un très grand nombre d’autres médicaments.

Type sensible
C’est un pessimiste, mal dans sa peau qui s’interroge sans cesse sur
son manque de chance. Jamais gai et confiant, il affiche une tristesse
chronique qui est un frein considérable pour tout investissement
dans la vie active. Cet état s’acquiert progressivement et se ren-
contre donc plus fréquemment chez les sujets d’un certain âge. Il pense et travaille au ralenti, freiné par ses peurs. Son côté obsessionnel peut cependant le rendre efficace, lorsqu’il est relativement équilibré, dans des tâches de précision. 11 aime le tra-
vail bien fait et accomplira son ouvrage avec persévérance. Thuya est
le plus souvent un personnage enveloppé, gros surtout au niveau du
tronc, avec des jambes plutôt fines. Sa peau est facilement luisante et
les tissus présentent un aspect infiltré. Fréquemment ses ongles sont
striés et cassants. Lorsqu’il est plus maigre, on a affaire à une personne plus excitée, au physique comme au mental qui tente de sur-compenser ses peurs et ses angoisses.

Commentaires