En bref
Grand remède du mal des transports, utile aussi dans les vomissements de la grossesse et les vertiges.

Origine du remède
La feuille non fermentée récoltée en fin de floraison.

Actions dominantes
L’intoxication bien connue de la première cigarette avec vertiges, nausées, vomissements, hypotension, sueurs froides, diarrhées. Hypertension et tendance à l’obstruction des artères. Hypersécrétion avec spasmes des muqueuses digestives et respiratoires.

Signes secondaires
Diarrhées, vomissements et sueurs froides. Aggravation au moindre
mouvement, par la chaleur. Amélioration en fermant les yeux, au grand air, en étant éventé.

Modalités d’utilisation
1. Le mal des transports (auto, bateau, avion, etc.).
2. Les vomissements de la grossesse.
3. Les vertiges de Ménière. Les tiges des artérioscléreux.

Domaine d’action
• Système nerveux central.
• Oreille interne.

Synergie possible
Cocculus.

Commentaires