En bref
• Remède majeur (polychreste).
• Hypersensibilité aux contrariétés.
• Démangeaisons intenses.

Origine du remède
La staphysaigre ou herbe aux poux.

Actions dominantes
Hypersensibilité aux contrariétés et aux vexations. Excitation sexuelle et irritation des muqueuses correspondantes. Irritation et lésions croûteuses de la peau avec démangeaisons.

Signes secondaires
Brûlures uniquement entre les mictions. Grande faim même quand l’estomac est plein. Aggravation par l’indignation, la vexation, la colère, le tabac, les coupures et actes chirurgicaux, la consommation de viande. Amélioration par la chaleur, le repos.

Modalités d’utilisation
1. Toutes les manifestations psychiques et psychosomatiques après colère ou indignations refoulées.
2. Les idées sexuelles obsédantes.
3. La cystite des jeunes mariées.
4. Les troubles prostatiques.
5. Les eczémas du cuir chevelu et de la face avec croûtes épaisses, suintement irritant et démangeaisons violentes.
6. Les orgelets, surtout de la paupière supérieure.

Domaine d’action
• Psychisme.
• Système nerveux central.
• Peau.

Synergie possible
Ignatia, Gelsemium, Natrum carbo nicum, Hepar sulfur.

Type sensible
Très susceptible, facilement blessé et indigné au plus profond de lui-même, il ne peut exprimer son désarroi parce que trop influencé par les pressions de renvironnement ou trop inhibé intérieurement. Il vit une tension intérieure permanente, luttant, non contre les autres, mais contre lui-même. Il ressasse, dans tous les compartiments de sa vie, sa profonde inhibition. Il n’y a pas de physique très caractéristique de Staphysagria, mais il se présente plutôt comme une personne introvertie, au visage fermé, aux sentiments contenus, à l’exaspération à fleur de peau. Coléreux rentré, il s’en veut de cet échec de la communication mais ne trouve pas, généralement, de solutions et s’installe donc dans cette frustration. Ce remède présente un effet déshinibiteur très spectaculaire dans les suites de stress émotionnels qu’un sujet n’est pas capable d’extérioriser ou de verbaliser. On doit donc l’utiliser chez des personnalités d’un autre type qui se trouvent, momentanément, dans cette situation psychique très inconfortable.

 

Commentaires