Les symptômes
Les sinus frontaux et maxillaires sont des cavités osseuses de la face,
qui peuvent présenter une inflammation le plus souvent due à une in-
fection. Les sinusites, qui deviennent vite chroniques, font fréquemment suite à une rhino-pharyngite qu’il faudra traiter.

Le premier conseil
Commencer très rapidement le traitement car la douleur peut être très vive suite à l’accumulation de sécrétions dans les sinus, sans possibilité d’élimination facile.

Les règles de posologie
Dès l’apparition des premières douleurs et d’un début d’écoulement,
prendre 1 granule, 6 fois par jour, des remèdes choisis selon les circonstances :
• Pus jaune verdâtre, adhérent, visqueux, difficile à expulser avec obstruction du nez et éternuements au grand air : Kalium bichromicum 7 CH.
• Pus jaune, épais, visqueux avec obstruction du nez à la chaleur et écoulement important dans l’arrière-gorge : Hydrastis 7 CH.
• Pus jaune verdâtre, strié de sang avec écoulements plus importants la nuit : Mercurius solubilis 7 CH.
• Ecoulement aqueux, abondant et irritant : Kalium iodatum 7 CH.
• Pus jaunâtre avec douleurs brûlantes au niveau des sinus : Mezereum 7 CH.
Dans tous les cas, prendre en même temps 10 granules d’Hepar sulfur 15 CH, 2 fois par semaine.

Les précautions à prendre
Si les poussées de sinusites se répètent, consulter son médecin ho-
méopathe pour faire une évaluation radiologique de la situation et commencer un traitement de terrain.

Commentaires