En bref
• Les dépressions.
• Les diarrhées explosives.
• Les entorses à répétition.

Origine du remède
Le carbonate de sodium.

Actions dominantes
Asthénie nerveuse et psychique avec tristesse, lenteur d’idéation, dépression et frilosité. Intolérance à l’effort intellectuel. Hypersensibilité sensorielle. Troubles de la nutrition avec faiblesse musculaire et laxité des articulations. Klat u lence. Diarrhées explosives jaune orangé, déclenchées par le lait, les féculents.

Signes secondaires
Maux de tête au moindre effort. Faiblesse et craquement des articulations. Aggravation par la chaleur et le froid, le soleil, le temps orageux, la pleine lune, l’activité intellectuelle, le bruit, la musique. Aggravation horaire vers 5 h du matin et 23 h. Amélioration par le mouvement.

Modalités d’utilisation
1. Les dépressions avec les circonstances décrites ci-dessus.
2. Les diarrhées qui apparaissent en climat chaud suite à des insolations ou par intolérance à la chaleur.
3. Les entorses répétées avec oedème modéré de la cheville.

Domaine d’action
• Système nerveux central.
• I^es intestins.
• Le système articulaire.

Synergie possible
Staphysagria, Calcarea fluorica, Lachesis, Iodum, Kalium phosphoricum.

Type sensible
Sujet pléthorique, à la peau infiltrée, souvent voûté, faible sur le plan psychique et paresseux.

Commentaires