En bref
Grand remède des manifestations hystériques.

Origine du remède
Le musc, sécrétion d’une glande du chevrotin mâle.

Actions dominantes
Hypersensibilité, spasmes (boule dans la gorge, tendance à la suffoca-
tion et aux évanouissements) et excitation sexuelle très importante.

Signes secondaires
Tendance à l’évanouissement. Alternance de pleurs et de fous rires.
Besoin constant de faire une inspiration profonde. Aggravation par le
froid. Amélioration par le grand air et les frictions.

Modalités d’utilisation
1. Tous les phénomènes nerveux paroxystiques de type hystérique.
2. La nymphomanie (très grande excitation sexuelle chez la femme).
3. Les troubles des règles d’origine nerveuse avec évanouissements.

Domaine d’action
• Système nerveux central.
• Sphère génitale féminine.

Synergie possible
Platina, Murex.

Commentaires