En bref
Grand remède de tous les spasmes musculaires.

Origine du remède
Le phosphate de magnésium.

Actions dominantes
Spasmes douloureux sur tout le système musculaire (l’appareil locomoteur et les viscères), à début et fin brutale, comme des crampes, changeant fréquemment de localisation.

Signes secondaires
Aggravation par le froid. Amélioration par la chaleur, plié en deux.

Modalités d’utilisation
Tous les spasmes : diarrhées douloureuses, troubles des règles, névralgies faciales, crampes, coliques hépatiques ou néphrétiques.

Domaine d’action
Le système musculaire et le système nerveux périphérique.

Synergie possible
Colocynthis, Cuprum, Cimicifuga.

Commentaires