C’est le cas typique des femmes. On appelle cet excès de poids « en poire » ou, plus médical, « gynoïde ». En tout cas, il se concentre sur les hanches, dans les cuisses et le bas du ventre. La silhouette « poire » et la « culotte de cheval »…
• … vont généralement de pair et sont souvent génétiques. Difficile de lutter contre ses gènes ;
• sont moins dangereuses pour la santé que le surpoids du haut du corps.
Mais si tout vient se loger dans le ventre, façon bouée, c’est une mauvaise nouvelle. Et en plus vous n’êtes pas à la bonne page, reportez-vous à « haut du corps ».

À RETENIR

• Trop de kilos dans le bas du corps peuvent provoquer des troubles veineux (jambes lourdes notamment), des problèmes de statique et d’articulations.• Trop de gras et d’alcool favorise l’excès de poids au niveau du ventre. À éviter ABSOLUMENT.

• Certaines pilules facilitent la prise de hanches.

 

Pourquoi, comment ?
Parce que vous êtes une femme et que vous êtes faite comme ça. Réponse simple… mais pas sans remède.
– Votre corps est très « féminin », enrobé de la taille aux chevilles.
• La solution : THUYA OCCIDENTALE 5 CH, 2 granules 3 fois par jour.
– Vous souffrez de troubles de la circulation sanguine, varices et autres jambes lourdes.
• La solution : HAMAMEUS 3 DH, 20 gouttes 3 fois par jour.

 

Commentaires