Vous êtes sûre de ne pas vous tromper si vous appliquez les 12 points suivants :
1. Manger quand on a faim, ne pas manger lorsqu’on n’a pas faim, cesser de manger lorsqu’on n’a plus faim. Contrairement à ce que votre sourire laisse entendre, ce point est, de loin, le plus difficile à appliquer.
2. Réaliser qu’un aliment doit nourrir le corps et non apaiser nos nerfs, calmer notre stress, pallier une frustration quelconque.
3. Manger des fruits et des légumes chaque jour, à chaque repas.
4. Composer des menus équilibrés. Par exemple : crudités (salade verte) + poisson accompagné de légumes + yaourt + pomme cuite + pain complet.
5. Prendre au minimum 3 repas par jour, y ajouter (éventuellement) une collation, voire deux.
6. Ne pas grignoter. NE PAS GRIGNOTER !
7. En cas de petite faim, disposer d’aliments « utiles » et savoureux, type fruits secs. Ils calent tout en apportant des vitamines et minéraux antikilos.
8. Manger moins de viande, de charcuterie, de produits laitiers, de sel, de sucre, mais plus de légumes secs et de céréales complètes (riz complet, pâtes complètes), de légumes verts et de fruits.
9. Boire de l’eau, uniquement de l’eau ! Et du thé (sans sucre ni lait), ça d’accord.
10. Préférer systématiquement le « nature » : éviter les plats préparés, les sauces en bocal, les produits déshydratés.
11. Cesser de focaliser sur les calories. C’est une balise, mais grossière. À équivalent calorique, le corps n’utilisera pas du tout de la même manière du fromage ou du saumon. Donc oubliez vos tables et calculs compliqués qui, de toute évidence, ne vous ont pas réussi, sinon vous ne liriez pas ces lignes.
12. Prendre plaisir à manger : les plats allégés, les faux sucres et autres leurres sont des pièges inutiles pour mincir mais très « efficaces » pour faire perdre le goût à la nourriture saine et équilibrée.

Commentaires