Comment se présente-t-il ?
Très susceptible, facilement blessé au profond de lui-même, le sujet
Staphysagria se trouve dans l’incapacité d’exprimer son désarroi soit
parce que trop fortement influencé par les pressions de l’environnement, soit parce que trop inhibé intérieurement. Il se présente donc comme un refoulé qui vit une tension intérieure permanente, luttant, non contre les autres, mais contre lui-même.

Que fait-il ?
Le sujet Staphysagria vit malheureux. Il ne peut donc nourrir de grandes ambitions professionnelles. Il ressasse, dans tous les compartiments de sa vie, sa profonde inhibition.

Physique
Il n’y a pas de physique très caractéristique de Staphysagria. Tout au
plus peut-on dire qu’il n’aura jamais l’allure d’un bon vivant, épanoui et communicatif. Il se présentera plutôt comme une personne introvertie, au visage fermé, aux sentiments contenus, à l’exaspération à fleur de peau.

Psychisme
Coléreux rentré (avec toutefois quelques explosions qui peuvent être d’une rare violence), ce sujet vit comme une véritable injustice le fait que sa vérité ne puisse pas être dite haut et clair. Il s’en veut de cet échec de la communication mais ne trouve pas. généralement, de solutions et s’installe donc dans cette frustration.

Déséquilibres et maladies
On a donc affaire, avec Staphysagria, à un sujet profondément indigné au fond de lui-même mais qui refoule, cette indignation qu’il ne sait pas verbaliser. Il choisit d’exprimer par des symptômes ses stress angoissants qui l’assaillent. Il va ainsi se manifester par des troubles de la peau avec, notamment, des démangeaisons sur tout le corps, par des spasmes en tous lieux (estomac, intestin), par des troubles génito-urinaires, le tout sur un fond de dépression.

Règles d’utilisation

Chez le sujet de ce type, une prise de STAPHYSAGRJA 15 CH. une dose chaque
semaine, le dimanche matin, et une prise du même médicament STAPHYSAGRJA 9 CH. 3 granules chaque soir avant le repas ou avant de se coucher. Des cures de 2 à 3 mois sont conseillées durant les périodes de stress notamment. Les cures peuvent durer plus longtemps en cas de stress permanent L’association de GELSÉMOUM 7 CH. 3 granules 2 ou 3 fois par jour, est souvent indiquée surtout lorsque l’émotion du suje est très évidente. 31 faut ajouter que ce remède présente un effet désinhibrteur trè spectaculaire dans les suites de stress émo-
tionnels qu’un sujet n’est pas capable d’extérioriser ou de verbaliser. C’est dire que son utilisation va déborder le cadre étroit du type Staphysagria. On doit donc l’utiliser chez des personnalités d’un autre type qui se trouvent, momentanément, dans cette situation psychique très inconfortable. On emploiera alors STAPHYSAGRJA 15 CH. 3 granules tous les soirs en association avec le remède de fond, par exemple, LYCOPODJUM 15 CH. une fois par semaine.

Commentaires