Comment se présente-t-il ?
Le sujet Sépia est le prototype parfait du fataliste, triste et pessimiste.
Inhibé dans ses sentiments, dans toutes ses pulsions affectives, il s’est, depuis longtemps, interdit désir et plaisir auxquels il n’est cependant pas indifférent. Rude, voire bourru, il cache, sous cette apparence, une vraie tendresse et des sentiments profonds et stables. Mais lorsqu’il vit mal son introversion, il peut manifester de la violence et de la haine surtout s’il perd confiance en une personne aimée.

Que fait-il ?
Sans joie mais dévoué, fidèle mais exclusif, serviable mais grognon, ra-
tionnel dans ses comportements professionnels, souvent passionnément attaché à un être ou à une cause mais sans jamais le montrer, il est un employé modèle, un collaborateur efficace, ou un intellectuel reconnu tant qu’il ne décompense pas.

Physique
Son pessimisme et son inhibition vont retentir sur son physique. Cette personne, homme ou femme, aura un aspect introverti, sombre plutôt maigre. Cependant, lorsqu’il va mal. il gonfle, se congestionne.

Psychisme
Dans sa tête, Sépia est obnubilé par la réalité du monde qui lui empêche l’accès au plaisir et à laquelle il se cramponne. Il ou elle aura une sexualité refoulée. L’amour est là, cependant, qui demande à se réaliser. Lorsqu’il s’agit d’une femme, elle désire avoir des enfants mais elle vivra ses maternités dans une profonde anxiété. D’une façon générale, le sujet Sépia ne s’aime pas et manifeste, à son propre égard, des tendances sadomasochistes.

Déséquilibres et maladies
Les stress de la vie qui ne peuvent s’exprimer par aucune manifestation de joie ou de crainte vont donc provoquer une réponse somatique avec la sphère digestive comme première cible et la dépression grave comme aboutissement. Sépia pleure seul, en se cachant, en se culpabilisant, parfois en se révoltant. Quant il se ré-
signe, il s’installe dans une tristesse maladive, mais il peut, pour tenter de se sortir de sa solitude, se lancer dans des investissements spirituels excessifs : abus de l’ascèse et fanatisme, pratique des sectes, seront pour lui un refuge où il approchera, dans une certaine excitation, le plaisir.

Règles d’utilisation

Chez le sujet de ce type, une prise de SÉPJA 15 CH, une dose chaque semaine,
le dimanche matin, et une prise du même médicament SÉPJA 9 CH, 3 granules
chaque soir avant le repas ou avant de se coucher. Des cures de 2 à 3 mois sont
conseillées durant les périodes de stress notamment. Les cures peuvent durer plus longtemps en cas de stress permanent.

Commentaires