Comment se présente-t-il ?
Précis, méticuleux, économe, minutieux parfois jusqu’à la maniaquerie, Arsenicum album vit toute son existence sur le mode rituel : il aime être à l’heure, il aime rythmer sa journée selon des horaires précis, il est pointilleux concernant son habillement,
il est scrupuleux dans l’organisation et la réalisation de son travail et,
même dans la façon de se nourrir, il respecte des règles bien établies.
Pour le présenter d’un trait, on peut dire qu’il est « tiré à quatre épingles » au moral comme au physique.

Que fait-il ?
Ce tempérament le rend mal à Taise dans le désordre ou dans les situations inorganisées et fait de lui un remarquable technicien, ou un gestionnaire avisé pilier d’une entreprise.

Physique
« Arsenicum album » est souvent maigre, longiligne. Son teint est pâle
mais son regard perçant.

Psychisme
« Arsenicum album » est véritablement possédé par une anxiété permanente qui atteint son paroxysme dans une peur irraisonnée de mourir.

Déséquilibre et maladies
Un tel état de fond n’est possible que grâce à un bon équilibre de santé. Lorsque « Arsenicum album » tombe malade, la maniaquerie permanente s’installe, la précision devient tatillonne, l’économie avarice et le scrupule scepticisme permanent. Un véritable état obsessionnel d’intolérance au désordre s’installe : il remarque et fait remarquer que les objets familiers ont été déplacés de quelques centimètres, que le tableau penche un peu vers la droite ou que la salière est encore sur la table au moment du dessert… « Arsenicum album » est un allergique : l’asthme et l’eczéma lui sont tristement familiers et la crise d’asthme est cause de bien des terreurs.

Règles d’utilisationChez le sujet de ce type, en cas de déséquilibre, une prise de ARSENJCUM
ALBUM 15 CH, une dose chaque semaine, le dimanche matin, et une prise du même médicament ARSENJCUM ALBUM 9 CH, 3 granules chaque soir avant le repas ou avant de se coucher. Des cures de 2 à 3 mois sont conseillées durant les périodes de stress notamment. Les cures peuvent durer plus longtemps en cas de stress permanent.

Commentaires