Comment se présente-t-il ?
Le sujet Argentum nitricum est un inquiet, angoissé chronique, impa-
tient, hâtif et agité. Malgré une intelligence et une lucidité de bon niveau, il doute de tout, de lui-même d’abord et des autres ensuite. Il se lance à corps perdu dans des activités de tous ordres qu’il encombre de rituels conjuratoires et de vérifications tatillonnes et qu’il voudrait voir terminées avant de les avoir commencer.

Que fait-il ?
Scrupuleux et, généralement, d’un bon niveau intellectuel et culturel,
il peut occuper des fonctions très diverses lorsqu’il est à peu près
équilibré. Mais dans ses phases de décompensation, la qualité de son travail tombera en chute libre et la relation à autrui deviendra très difficile car il fatigue son entourage par son incessante agitation.

Physique
Un sujet qui court sans cesse, y compris après le temps, ne peut pas être pléthorique ! Argentum nitricum est donc plutôt maigre et son visage reflète cette angoisse.

Psychisme
Le sujet Argentum nitricum est, avant tout, un obsessionnel, culpa-
bilisé et profondément humilié au fond de lui. Mal adapté à la réalité, mal adapté au temps, il se vit faible et ulcéré de sa faiblesse. Pour compenser, il va se précipiter pour tenter de tout faire, de tout avoir, de tout savoir. Avide de connaissances, il va accumuler les diplômes de façon désordonnée ; avide de reconnaissance sociale, il va multiplier les contacts, se faire des relations, solliciter des protections, des interventions souvent maladroitement ; avide de réussites professionnelles, il va en faire trop, multiplier ses activités en des lieux différents, en s’imposant parce que mal organisé, des itinéraires compliqués qu’il parcourt à toute allure ! La confusion fondamentale, chez le sujet Argentum nitricum, est entre « l’être » et l’« avoir ».

Déséquilibres et maladies
On comprend que tout est stress chez ce sujet et que cela puisse dé-
clencher une anxiété d’anticipation pour le moindre événement, qui peut se transformer en paniques incontrôlables. Aborder la réalité est toujours pour lui un problème qui se traduit par de véritables phobies contradictoires : ainsi, il a peur de la foule mais il redoute d’être seul entre quatre murs ! Plus graves sont les manifestations organiques de ces paniques. Lorsque les angoisses se manifestent trop violemment, ce sujet va se fabriquer des ulcères : ulcères de la bouche, ulcères de l’estomac, ulcères du duodénum, ulcères du colon, du rectum, ulcère du pharynx, ulcères de l’urètre.

Règles d’utilisation

Chez le sujet de ce type, une prise d’ARGENTUM NJTRJCUM 15 CH, une dose
chaque semaine, le dimanche matin, et une prise du même médicament ARGENTUM NJTRJCUM 9 CH. 3 granules chaque soir avant le repas ou avant de se coucher. Des cures de 2 à 3 mois sont conseillées durant les périodes de stress notamment. Les cures peuvent durer plus longtemps en cas
de stress permanent. Notons que ce remède est également utilisable, comme nous l’avons vu plus haut, dans la phase aiguë de certains stress chez des sujets qui ne correspondent pas au type décrit. On utilisera alors ARGENTUM NJTRJCUM 7 CH.

Commentaires