Tmaginons que vous disposiez de 3 semaines de vacances (le rêve) et que vous poussiez la porte d’une agence de voyages, avec la ferme intention de profiter pleinement de votre temps libre.

Vous préferez un programme inadapté pour tous…

Imaginons maintenant que l’on vous réponde invariablement la même chose, quelle que soit l’agence
en question : « 3 semaines ? Vous allez partir dans une location meublée au bord de la mer. »Et si, vous, ce que vous aimez, c’est la montagne ? Et si vous détestez nager ? Et si votre souhait n’est pas du tout de vous reposer au soleil mais plutôt d’arpenter les chemins de campagne irlandais ? Eh bien tant pis, c’est d’office comme
ça, vos aspirations profondes, votre cas personnel, vos goûts et dégoûts n’intéressent personne.
C’est un peu la même chose côté minceur. Quels que soient votre profil, vos soucis, votre silhouette, vos troubles de santé, on vous colle au « 1 400 calories par jour » avec interdiction d’en bouger, et 1 /4
d’heure d’activité physique d’endurance chaque matin, point barre, merci, au suivant. Voilà globalement ce qui vous attend si vous suivez simplement un « régime » prêt-à-porter, censé satisfaire tout le monde (donc ne convenant à personne). Pas sûr que ça vous réussisse. L’homéopathie est là pour affiner votre stratégie minceur.Un homéopathe ne traitera pas une rondeur ou des kilos en trop, mais une personne qui est
un peu enveloppée. Il est facile pour un médecin de prescrire un coupe-faim, mais savoir comment, pourquoi, dans quelles conditions vous vous êtes arrondie est un des principaux intérêts de l’homéopathie. Approcher au plus près de la personne pour mieux la connaître, dans ses habitudes comme dans son comportement général,
permet de lui apporter les réponses spécifiques qui lui conviennent parfaitement, idéalement
adaptées à sa situation.

… Ou plutôt un remède efficace personnalisé ?

Après le rapide bilan du chapitre 1 et la première approche personnalisée du chapitre 2, nous savons globalement où vous en êtes. Mais pour
quelles raisons ? Etes-vous en surpoids depuis que vous avez arrêté de fumer (ou craignez-vous
de prendre des kilos si vous cessez de fumer) ? Avez-vous subi des stress particulièrement importants, ou avez-vous accouché récemment ? Ou encore est-ce la cellulite qui vous pose le plus de problèmes ? Quel que soit votre cas, l’homéopathie, là encore, peut quelque chose pour vous. Mais rappelez-vous : il vous faut aussi modifier certaines (mauvaises) habitudes !

Traitements (cortisone, vaccin, traitement psy…)

Certains traitements font prendre du poids, et même certains médicaments […]

Rétention d’eau

Les femmes disent plutôt : « Je me sens […]

Après une grossesse

Il est normal d’être enrobée après un accouchement. Votre […]

Stress

Tout choc, accident, traumatisme physique ou psychologique est susceptible de […]

Andropause

Nos hommes aussi vieillissent. Eh oui ! Et eux aussi […]

Syndrome prémenstruel

Ce syndrome a décidément tout pour plaire : quelques jours […]

Les rondeurs se concentrent sur le ventre

Un ventre rond et gros, parfois très gros en […]

Prise de la pilule

Correctement dosée, la pilule est censée ne pas faire grossir. […]

Penchant pour l’alcool

Le drame de l’alcool, d’un point de vue silhouette, c’est […]

Ménopause

Il serait vain de le nier : la ménopause […]