Drainer

° Dès le début du régime, prenez pendant 2 semaine chaque mois, 20 à 30 gouttes 3 fois par jour de ce complexe (à demander à votre pharmacien) :
LAPPA MAJOR 3 DH
TARAXACUM 3 CH
CARDUUS MARIANUS 3 DH
SOLIDAGO 3 DH
BERBERIS VULGARIS 3 DH

Maigrir

°  Pour lever le barrage psychologique, au début du régime, prenez :

Le 1er jour :
STAPHYSAGRIA 9 CH
1 dose le matin

Le 2e jour :
ARNICA MONTANA 9 CH
1 dose le matin

Le 3e jour :
STAPHYSAGRIA 12 CH
1 dose le matin

Le 4e jour :
ARNICA MONTANA 12 CH
1 dose le matin

Le 5e jour :
STAPHYSAGRIA 15 CH
1 dose le lrt matin

°   Ensuite, et pendant toute la durée du régime, prenez :
Si vous êtes boulimique :
ANTIMONIUM CRUDUM 9 CH
2 granules 112 h avant les repas

Si vous mangez de façon anarchique, que vous avez tendance à grignoter :
IGNATIA AMARA5CH
2 granules à chaque envie de grignoter

Si vous devenez agressif:
ANACARDIUM ORIENTA LIS 5 CH
2 granules 3 fois par jour

Rester mince

° Dès que vous avez atteint votre poids idéal, continuez avec :
STAPHYSAGRIA 9 CH
1 dose par mois pendant 3 mois puis
STAPHYSAGRIA 15 CH
1 dose par trimestre
° Continuez votre drainage 1 semaine par mois.

Les bons conseils font les bons amis

° Il est difficile de vous donner des conseils alimentaires « antikilos » car là n’est pas tellement le problème, en ce qui vous concerne. C’est vrai que votre appétit peut être anarchique, mais c’est surtout à cause des hauts et des bas « nerveux » qui le dirigent. Donc,
calmez le jeu, efforcez-vous de prendre de la distance avec les petits tracas quotidiens, c’est le meilleur moyen de maîtriser vos apports caloriques.
° En revanche, des recommandations sur les choix alimentaires sont bienvenus, car vos petites crises « type boulimie » peuvent vous diriger d’une part vers les choses bien grasses et sucrées (c’est mal), d’autre part vers des aliments agressifs pour l’estomac. Et le vôtre en voit vraiment de toutes les couleurs… Ayez pitié de. lui, épargnez-lui l’excès de lait et de produits laitiers, la caféine (café, thé, chocolat), toutes les épices, mais aussi les boissons gazeuses, l’alcool, les aliments gras (dont les sauces). Vive l’eau de Vichy, les bananes, les yaourts acidophilus (sucrés au miel si vous voulez), les viandes maigres, les pommes !
° Il faut vous défouler d’une manière ou d’une autre. Sport, activité créatrice, pratique du piano ou peinture sur soie : faites quelque chose, exprimez-vous, même si ce n’est pas avec des mots. Parce que si à chaque fois que vous êtes contrariée, vous mangez, on court à la catastrophe. D’ailleurs, si vous lisez ce livre, vous en êtes consciente.

Commentaires