Drainer

° Dès le début du régime, prenez pendant 1 semaine chaque mois, 20 à 30 gouttes 3 fois par jour de ce complexe (à demander à votre pharmacien) :
TARAXACUM 3 DH
CARDUUS MARIANUS 3 DH
SOLIDAGO 3 DH
CHELIDONIUM MAJUS 3 DH
° Si vous fumez, ajoutez :
NUX VOMICA 5 CH
2 granules 1/2 h avant chaque repas et reportez-vous à la p. 109 pour arrêter !
° Si vous buvez trop, ajoutez :
ETHYLICUM 7 CH
2 granules 3 fois par jour

Maigrir

° Pendant toute la durée du régime, prenez :
NUX VOMICA 5 CH
2 granules 3 fois par jour, tous les jours sauf dimanche
° et
NUX VOMICA 9 CH
1 dose le dimanche
° Si vous êtes attiré par les sucreries, ajoutez :
SULFUR 9 CH
1 dose par semaine
° Si vous êtes très agité, ajoutez :
ARGENTUM NITRICUM 9 CH
1 dose par semaine

Rester mince

° Dès que vous avez atteint votre poids idéal, continuez avec :
NUX VOMICA 9 CH
1 dose par mois pendant 3 mois
° puis
NUX VOMICA 15 CH
1 dose par trimestre
° Continuer, votre drainage 1 semaine nar mois.

Les bons conseils font les bons amis

° Alors vous, rien à faire : il faut que vous vous mettiez au sport, et pas à doses homéopathiques. Ne mollissez pas, et choisissez une activité que vous aimez au moins un peu (ou que vous ne détestez pas !), parce qu’il va falloir vous y coller régulièrement. Une fois par
semaine, c’est le minimum, mais si vous pouviez vous offrir un peu de gym (ou de jogging ou de vélo…) chaque jour, ce serait l’idéal.
° On sait, on sait, vous n’avez pas le temps. Eh bien, comme vous le répétez souvent à vos collaborateurs : « Trouvez-le ! » Et comprenez bien qu’une séance de sport régulière peut s’avérer beaucoup plus importante qu’un dîner de travail « de plus ». C’est d’ailleurs grâce
à ces quelques heures d’activité sportive que vous pourrez profiter de nombreux autres dîners, et pendant longtemps.
° Très spécifique, et à faire en plus : travaillez vos abdos. Vous serez plus beau et… moins constipe.
° Côté nourriture, il faut aussi redresser la barre, si l’on peut dire. Ne choisissez pas systématiquement les plats les plus lourds au restaurant ; faites l’inverse, pour voir. Du menu « charcuterie de pays, entrecôte beurre maître d’hôtel, profiteroles au chocolat », passez aux « avocat crevettes, poisson frais du marché, soupe de fruits rouges ». Vous verrez, ça ne fait pas mal du tout, au contraire. Buvez beaucoup plus d’eau, mais beaucoup moins d’alcool. Un peu de vin à table, d’accord, mais vraiment les « avant » et « après » sont à éviter.
° On se calme, et on commence par ne plus avaler des citernes de café, dans les volutes de cartouches entières de tabac.
° On ne se dope pas en permanence : stimulant pour se réveiller (le matin), sédatif pour s’endormir (le soir)… Toute personne normalement constituée y parvient tout à fait naturellement et mieux, sans le moindre médicament.
° Doucement sur les épices ! Vous les adorez, mais vos hémorroïdes sont moins fans. Ceci dit, si vous avez la sagesse de bouger un peu, les choses devraient nettement s’améliorer de ce côté-là.
° Ne pensez pas pouvoir « tirer sur la corde » éternellement. Laissez un peu de mou, c’est-à-dire modifiez ces quelques points majeurs de votre hygiène de vie. Sinon, l’affaire est mal partie.

Commentaires