Drainer

° Dès le début du régime, prenez pendant 1 senmine chaque mois, 20 à 30 gouttes 3 fois par jour de ce complexe (à demander à votre pharmacien) :
LAMINA RI A TEINTURE MÈRE
FUCUS VESICULOSUS 3 DH
TARAXACUM 3 DH
CARDUUS MA RI ANUS 3 DH
CHELIDONIUM MAJUS 3 DH
SOLIDAGO 3 DH
BOLD0 3DH
° Si vous urinez peu ou avez des œdèmes, ajoutez :
PILOSELLA TEINTURE MÈRE
20 gouttes 3 fois par jour

Maigrir

°  Pendant toute la durée du régime, prenez :
BARYTA CARBONICA 9 CH
3 granules 2 fois par jour (le matin et le midi)
°  associé à
FUCUS COMPLEXE n° 111 (l«hning)
2 comprimés 3 fois par jour
° Pour relancer vos fonctions glandulaires, ajoutez :
THYROÏDEA 5 CH
2 granules 2 fois par jour
° ou
1 dose 2 fois par semaine
° associé à
HYPOPHYSEA 9 CH
1 dose par semaine

Rester mince

° Dès que vous avez atteint votre poids idéal, continuez avec :
BARYTA CARBONICA 9 CH
1 dose par mois pendant 3 mois
°  puis
BARYTA CARBONICA 15 CH
1 dose par trimestre

Les bons conseils font les bons amis

° Problème n° 1 : vous ne mangez pas de façon régulière. C’est la base de tout. Il est nécessaire de s’attabler et de programmer de vrais repas, avec un début et surtout une fin ! Donc si vous êtes adepte des plats surgelés à jeter au micro-ondes et à dévorer d’une bouche distraite en regardant la télé, il faut commencer par ne plus acheter ces pauvres choses à peine comestibles. Préférez des aliments simples, type poulet, salade et pommes de terre : c’est vraiment archi-facile à préparer, et ça change tout. Ensuite un yaourt si vous en avez envie, puis un fruit, et point, jusqu’au prochain repas (changez si vous voulez, le poulet c’était seulement un exemple).
°  Problème n° 2 : vous grignotez. Pour tempérer cette très mauvaise habitude, il faut et il suffit (souvent) de solutionner le problème nº 1. Vous grignotez parce que vous ne mangez pas correctement lors des repas. Ou alors pas les bons aliments. Encore une fois, le plat simple est toujours plus satisfaisant pour le corps et cale toujours plus l’appétit que le plat « tout prêt », gras et salé à souhait, suivi d’une crème grasse, salée et sucrée à l’avenant, qui vous laissent les deux premières heures « mal », car digérer ce genre de chose relève de l’exploit, puis vous précipitent ensuite vers la grosse faim.
°  Vous n’êtes pas du tout sportive dans l’âme, mais la natation, pourquoi pas ? Ou la marche, ça ne vous dit rien ? En tout cas, cette dernière est à la portée de tout le monde, et ne vous demandera même pas d’efforts particuliers ou d’aménagement d’emploi du temps : il s’agit de remplacer une chose par une autre. Par exemple, plutôt que de prendre votre voiture pour rouler 50 mètres avec comme objectif la boulangerie du coin de la rue, allez-y à pied (et prenez un pain complet plutôt qu’une baguette !). De même, allez faire vos courses en marchant, si possible, avec un sac à dos : vous achèterez moins de choses, et en plus vous les porterez, ainsi vous vous rendrez compte de leur « poids » au sens propre du terme. Vous êtes sûre que vous voulez manger tout ça ?
°   Mangez moins de gras. Cela signifie par exemple remplacer le fromage par un yaourt, troquer la glace saveur fraise par des vraies fraises (sans glace), choisir un steak plutôt qu’une entrecôte.
°  Ne restez pas à table plus que de raison. Vous avez fini votre repas ? Bougez, plutôt que garder sous le nez (et à portée de bouche) tout ce qui vous fait envie. Si on ne voit plus les aliments et qu’on fait quelque chose (marcher, aller voir une expo, discuter avec des amis), on ne pense plus à manger.

Commentaires