Je vais maigrir…

Je grossis du bas. J’ai beau faire attention à ce que je mange, et d’ailleurs, ne pas manger beaucoup (j’ai rarement une faim de loup), je stocke tout autour de la taille et dans les jambes. Mon mari dit qu’il aime mes « formes pleines », mon côté Vénus ! Mon buste reste bien proportionné, je suis d’ailleurs une assez jolie femme, même si mes lèvres affichent souvent une drôle de couleur un peu mauve, mais j’accumule la cellulite et je sais ce que « culotte de cheval » ou « peau d’orange » veulent dire ! Quoi que j’avale, j’ai souvent la sensation bizarre d’avoir quelque chose de vivant dans le ventre.

… En fonction de la météo…

Le temps me rend parfois un peu nerveuse. Mais il arrive aussi qu’on me reproche mon indolence. Ça dépend. Ça a l’air assez banal à dire, mais tout dépend de la météo. Mes idées noires reviennent toujours avec la pluie, en même temps que mes rhumatismes. J’ai l’impression alors que mes os vont se briser, qu’ils sont fragiles comme du verre. Alors, bien sûr, mon humeur s’en ressent. Je ne suis pourtant pas une nature inquiète ou pessimiste, mais c’est vrai qu’en cas de petit souci
de santé, j’ai tendance à m’affoler rapidement et à imaginer le pire. Et ce sentiment est toujours un peu xacerbé avant mes règles.

… En détoxiquant.

Côté santé, justement, je suis traitée pour la circulation, et je soigne régulièrement des espèces de petites verrues dont j’ai maintenant l’habitude. Elles peuvent apparaître un peu partout, et même parfois sur le visage, là où ma peau est un peu grasse, autour de la bouche et des ailes du nez. C’est aussi un endroit marqué d’un peu de couperose. Quand j’ai parlé de tout cela à mon homéopathe, il m’a demandé si j’avais été malade et quand, si j’avais suivi un traitement à base de cortisone, ou même si j’avais été vaccinée récemment ! Il pense que tous mes problèmes peuvent venir d’une réaction de mon corps à des médicaments que je n’aurais pas bien supportés. Il dit qu’il faut me « détoxiquer »…

Reconnaissez-vous en Thuya Occidentalis

Vous êtes plus sûrement une femme, après la quarantaine, mais peut-être aussi un homme, sensible aux caprices du temps et à l’humidité. 

Signes principaux :

• Corpulence du bas du corps (de la taille aux pieds).

• Prédisposition à la cellulite et à la rétention d’eau.

• Œdèmes fréquents avant les règles, après un traitement à la cortisone, une vaccination ou une maladie.

• Peau un peu grasse et couperosée.

• Tendance aux idées noires ou aux idées fixes.

• Appétit modéré.

Commentaires