En bref
• Troubles digestifs et intestinaux avec nausées et vomissements.
• Toux spasmodiques et bronchites aiguës.

Origine du remède
La racine de l’arbuste Uragoga ipecacuanha.

Actions dominantes
Nausées intenses, vomissements et diarrhées. Ecoulement nasal d’origine respiratoire avec éternuements incessants. Toux suffocante. Expectoration difficile. Crises d’asthme. Possibilités d’hémorragies de sang rouge vif au niveau de ces deux appareils.

Signes secondaires
Troubles revenants par accès périodiques souvent nocturnes. Langue
propre et salivation intense. Aggravation par le mouvement, par la variation de la température. Amélioration par le repos, par la pression.

Modalités d’utilisation
1. Indigestion avec langue propre, humide et beaucoup de salive. Absence de soif. Dégoût pour tous les aliments. Nausées persistantes et violentes après vomissements glaireux, muqueux, abondants qui ne soulagent pas. Parfois vomissements de sang rouge.
2. Coliques avec crampes autour de l’ombilic. Selles dysentériques. Nausées de la grossesse avec hypersalivation.
3. Rectocolites hémorragiques.
4. Toux spasmodiques avec suffocation et nausées accompagnées de vomissements (indication dans la coqueluche). Bronchites aiguës avec accumulation de mucus dans les bronches. Asthme revenant périodiquement, chaque année, avec nausées et vomissements.

Domaine d’action
• Système digestif.
• Système respiratoire.
• Système nerveux central.

Synergie possible
Antimonium tartaricum, Cuprum. Euphrasia, Cocculus.

Commentaires