En bref
Remède des dépressions avec manifestations névrotiques paradoxales.

Origine du remède
L’iode métalloïdique.

Actions dominantes
Amaigrissement malgré l’appétit féroce, palpitations, tremblements, anxiété, dépression, hypersensibilité et irritabilité.

Signes secondaires
Troubles paradoxaux. Les aliments légers sont moins bien digérés que les aliments lourds, nausées améliorées en mangeant, hémorroïdes aggravées par une selle molle et non par une selle dure. Aggravation au chaud, par le repos. Amélioration en mangeant,
par le grand air, par le mouvement.

Modalités d’utilisation
1. Dépression suite aux émotions.
2. Manifestations névrotiques paradoxales chez des personnes hypersensibles.
3. Troubles spasmodiques : toux, colites.

Domaine d’action
Système nerveux central.

Synergie possible
Phosphorus, Ignatia.

Type sensible
Sujet maigre bien que boulimique, très vite fatigable, intolérant à la
chaleur. Il est anxieux, déprimé et ressent un pressant besoin d’activité pour calmer son inquiétude.

Commentaires