Origine du remède
L’herbe à rosée dont on utilise la plante entière.

Actions dominantes et utilisation
Toux quinteuse de la coqueluche. Laryngite avec toux quinteuse, vo-
missements et expectoration filante. Inflammation et induration des ganglions. Mauvais état général. Aggravation après minuit, en se couchant et par la chaleur.

Domaine d’action
• L’appareil respiratoire.
• Le système immunitaire.

Synergie possible
Cuprum, Baryta iodata, Coccus cacti.

Commentaires