Il n’y a pas, dans la panoplie des remèdes homéopathiques, de remèdes diurétiques au sens des médicaments classiques qui stimulent la diurèse très rapidement après l’ingestion. Mais un
certain nombre de remèdes, régulateurs de l’appareil urinaire, diminuent les douleurs des coliques néphrétiques et favorisent notamment l’élimination des calculs. On peut citer :
• Pareira brava quand la douleur est soulagée en position génupectorale (chien-de-fusil).
• Berberis quand la douleur irradie dans toutes les directions.
• Colocynthis quand la douleur spasmodique est soulagée plié en deux.
• Chamomilla quand la douleur intolérable est soulagée par l’agitation.
• Calcarea carbonica qui a parfois un effet très rapide sur la douleur.

Commentaires