Les symptômes
Ballonnements, aigreurs, ulcères, vomissements sont les manifesta-
tions les plus courantes de notre appareil digestif, qui lui-même ne fait souvent qu’exprimer des troubles plus psychologiques.

Le premier conseil
Améliorez votre hygiène alimentaire, augmentez votre activité physique (marche) et recherchez la sérénité.

Les règles de posologie
Acidités ou aigreurs (de l’estomac)
• Deux remèdes, Iris versicolor 5 CH et Robinia 5 CH, 1 granule matin et soir, en prise simultanée, et 1 granule au moment des crises, atténuent les brûlures acides de l’estomac avec renvois, hypersalivation, nausées et parfois vomissements.
• Si la brûlure s’accompagne d’intolérance aux produits laitiers, ajouter Magnesia carbonica 5 CH, 1 granule au moment des troubles.
• Si la brûlure s’accompagne de crampes améliorées par la prise de boisson froide, ajouter Cuprum metallicum 7 CH, 1 granule au moment des troubles.

Aérophagie (renvois, éructation)
Prendre : Ignatia 9 CH, Argentum nitricum 7 CH et Nux vomica 5 CH,
1 granule toutes les heures. Ajouter selon les circonstances :
• Ballonnement soulagé par les renvois : Carbo vegetabilis 7 CH.
• Si les renvois ne soulagent pas : China 7 CH.
• Renvois très fréquents : Asa foetida 5 CH.
• Chaque aliment ingéré semble se changer en gaz : Kalium carbonicum 5 CH.

Ballonnements
Ce sont des troubles de la digestion qui provoquent une sensation d’excès d’air dans l’estomac ou les intestins. Ils sont dus le plus souvent à une mauvaise hygiène alimentaire ou à un tempérament angoissé. En fonction des circonstances, prendre 1 granule chaque ‘/j heure, des remèdes suivants :
• Avec somnolence après le repas, chez un gros mangeur, nerveux et impatient : Nux vomica 5 CH.
• Pendant les règles : Cocculus indicus 9 CH.
• Avec diarrhées urgentes et brûlantes : Aloe 7 CH.
• Déclenchés par les graisses et améliorés par les boissons gazeuses : Carbo vegetabilis 7 CH.
• Ventre très gonflé, tout se transforme en gaz : Carbo vegetabilis 7 CH.
• Avec éructations bruyantes chez un grand anxieux : Argentum nitricum 9 CH.
• Déclenchés par une contrariété même sans avoir mangé : Ignatia 9 CH.
• Déclenchés par les fruits et légumes avec tendance à la diarrhée : China 7 CH.
• Avec sensation de plénitude dès la fin du repas chez un hépatique au caractère difficile : Lycopodium 9 CH.
• Avec gargouillements permanents : Thuya 9 CH.

Estomac (maux d’)
Prendre 1 granule de chaque remède indiqué, matin et soir et au moment des douleurs.
• Aigreurs, acidités : Robinia 5 CH et Sulfuricum acidum 5 CH.
• Brûlures : Arsenicum album 5 CH et Iris versicolor 5 CH.
• Crampes : Nux vomica 5 CH et Magnesia phosphorica 5 CH.
• Digestion ilifficile: Nux vomica 5 CH.

Hernie hiatale
On parle de hernie hiatale lorsque l’estomac remonte à travers l’orifice naturel de passage de l’œsophage dans le diaphragme. Les douleurs qui en résultent sont apaisées par : Argentum
nitricum 7 CH, 3 granules matin et soir, en cure de quelques semaines
pendant les périodes de douleurs. On n’opère plus qu’exceptionnellement les hernies hiatales.

Hoquet
Contractions pas modique du diaphragme, le hoquet répond bien aux
remèdes homéopathiques : Ciprum 7 CH, Ignatia 9 CH et Hyoscyamus 5 CH, 1 granule de chaque toutes les 2 heures.

Vomissements
Tout vomissement qui dure nécessite une consultation. En attendant, selon les circonstances, prendre 1 granule toutes les heures du remède choisi :
• Après abus alimentaires (repas trop copieux et trop arrosés) avec souvent langue chargée : Nux vomica 5 CH et Antimonium crudum 7 CH.
• Après ingestion de pâtisseries, d’aliments gras : Pulsatilla 9 CH.
• Pendant la poussée dentaire : Chamomilla 15 CH.
• Vomissements de bile : Iris versicolor 5 CH et Bryonia 7 CH.
• Vomissements violents de mauvaise odeur avec diarrhée nauséabonde : Arsenicum album 5 CH.
• Nausées constantes avec diarrhée, vomissements qui ne calment pas et surtout langue propre: Ipeca 7 CH
• Bébé pendant la tétée : Aethusa cynapium 5 CH, 1 granule avant chaque tétée.

Ulcère d’estomac
Prendre Argentum nitricum 15 CH et Kalium bichromicum 9 CH, 1 granule matin et soir en complément du traitement classique allopathique qui doit être utilisé chaque fois pour faire rapidement cicatriser l’ulcère en éliminant la bactérie responsable : Hélicobacter pylori.

Les précautions à prendre
L’estomac est particulièrement sensible au stress et à la perturbation
de la vie psychique. Il ne faut cependant pas laisser durer des troubles
digestifs sans chercher à éliminer une cause grave. La présence d’un
ulcère attire l’attention sur un profil psychologique particulier qui doit être traité par un remède de fond en homéopathie. De plus, le traitement allopathique est souvent utile pour faire cicatriser en très peu de temps un ulcère constitué.

Commentaires