Les symptômes
Il s’agit de perturbations de la sensibilité nerveuse de la peau qui pro-
voquent une irrésistible envie de se gratter. Il en découle souvent des
lésions cutanées importantes qui peuvent s’infecter.

Le premier conseil
Les démangeaisons ne sont toujours qu’un symptôme. D faut donc rechercher et traiter l’affection qui est à l’origine, qu’elle soit locale ou générale.

Les règles de posologie
Prendre, dans tous les cas, Dolichos pruriens 5 CH et Staphysagria 5 CH, 1 granule matin et soir, et ajouter les remèdes choisis selon les modalités. En cas de démangeaisons intenses, on peut prendre les remèdes plusieurs fois par jour (jusqu’à 1 fois par 1/4 heure) :
• Après une contrariété : Ignatia 9 CH.
• Prurit brûlant amélioré par la chaleur : Arsenicum album 5 CH.
• Prurit brûlant amélioré par le froid : Sulfur 15 CH.
• Prurit très violent, aggravé par le grattage : Mezereum 7 CH.
• Sensation de picotement comme par des aiguilles : Urtica urens 7 CH.
• Aggravé au grand air, notamment au déshabillage : Rumex crispus 7 CH.
• Aggravé par la laine : Hepar sulfur 9 CH.
• Aggravé au moindre contact : Ranuncu lus bulbosus 9 CH. Dans tous les cas, prendre la préparation alimentaire : Oligoforme 8, 1 comprimé chaque soir, 20 jours par mois.

Les précautions à prendre
Attention : une démangeaison peut être le premier symptôme palpable d’une maladie organique grave.

Commentaires