Ils sont partis, petit à petit, ces kilos superflus… Elles se sont effacées, centimètre après centimètre, ces rondeurs disgracieuses… Vous vous êtes modelé, peu à peu, la silhouette dont vous rêviez… Bravo ! Félicitations ! Vous l’avez bien mérité ! Mais… et maintenant ? Ce n’est pas le moment de vous reposer sur vos lauriers, ni de craquer sur le premier paquet de bonbons venu. Au contraire : c’est plus que jamais l’occasion de garder ces bonnes habitudes acquises pendant votre régime, pour rester mince sans peine et en pleine santé, continuer de vous sentir légère et bien dans votre peau et… ne pas avoir à recommencer dans un an !
Au premier rang des bons réflexes à cultiver, un « rappel » homéopathique, quelques doses à répartir sur l’année, pour confirmer, en traitement de fond, la nouvelle donne de votre corps. Évidemment, il vaut mieux éviter de recommencer à s’intoxiquer : ne vous remettez pas à fumer, limitez les excitants et l’alcool, apprenez à vous soigner grâce à des médicaments respectueux de votre métabolisme (l’homéopathie, bien sûr, entre autres !).

Dans la mesure du possible, il est toujours bon de fuir les polluants extérieurs ou les produits agressifs comme les détergents, les bombes aérosols ou certains cosmétiques… Et n’oubliez pas que la pollution peut être aussi psychologique : le stress, le manque de sommeil, les sentiments négatifs… vous empoisonnent la vie aussi sûrement qu’une inhalation de C02 sur un trottoir parisien ! Bien sûr, il est aussi indispensable de ne pas recommencer à manger « comme avant », les mêmes causes ayant souvent les même effets… Cinq règles de base peuvent éviter bien des dérapages :
• des protéines plus végétales (céréales, légumes secs, noix) qu’animales (viandes, fromages) ;
• moins de graisses (viandes, produits laitiers, charcuterie) mais plus d’oméga 3 (poissons, produits de la mer, huile de colza) ;
• des fruits et des légumes, tous riches en vitamines et minéraux ;
• des aliments complets (donc non raffinés) ;
• moins de sel, de conserves, de sucres.
Enfin, vous n’y couperez pas, il faut continuer à faire du sport, pas forcément intensément, mais régulièrement.

Rester mince en :
• continuant l’homéopathie ;

• évitant de se réintoxiquer ;

• gardant de bonnes habitudes alimentaires ;

• poursuivant la pratique d’un sport.

 

Pas la tête de votre profil ?

Il existe des dizaines de profils homéopathiques. La liste qui suit est représentative des principaux caractères qui peuvent avoir envie de mincir un jour, mais elle est loin d’être exhaustive ! Si vous n’êtes pas sûre ou que vous ne vous y « retrouvez » pas, n’hésitez pas à consulter un médecin homéopathe : il vous orientera dans la bonne direction.

 

Attention : les traitements qui suivent ne peuvent être compris qu’à titre indicatif, cette liste n’est pas limitative. Elle ne remplace pas une consultation médicale. Rien ne vous empêche de suivre un traitement homéopathique de fond correspondant à votre profil, tout en prenant les remèdes homéopathiques correspondants à vos symptômes, décrits entre les pages 87 et 143 de ce livre.

Commentaires