La relation d’un sujet à la consolation peut permettre d’orienter vers
un remède.
• Sujet qui pleure facilement et est amélioré par la consolation : Pulsatilla.
• Sujet isolé, introverti, aggravé par la consolation : Natrum muriaticum.
• Sujet asthénique et indécis, irritable et agacé par la consolation : Silicea.
• Sujet aggravé par la consolation mais amélioré par la distraction: Ignatia.

Commentaires