En bref
• Constipation.
• Rétention d’urine.
• Enrouements, toux sèche.
• Verrues sous-unguéales.
• Cicatrices de brûlures.

Origine du remède
Distillation d’un mélange de chaux fraîchement éteinte et de bisulfate de potassium.

Actions dominantes
Grande faiblesse générale, dépression et hypersensibilité. Paralysies de la face, du larynx et des sphincters (muscles des orifices), parfois plus étendues mais d’apparition lente et progressive. Fabrication de tissus fibreux : sclérose, raideur, rétraction et apparition de verrues.

Signes secondaires
Constipation avec besoins inefficaces. Rétention urinaire avec désirs inefficaces d’uriner. Emissions involontaires d’urines. Toux sèche avec sensation de plaie le long de la trachée. Verrues sous les ongles. Sensations de brûlures, de douleurs déchirantes. Désirs de mets
fumés ou relevés. Aversion pour les sucreries. Latéralité droite. Aggravation par le temps froid et sec et en pensant à ses maux. Amélioration par le temps humide et chaud. En buvant une gorgée d’eau froide.

Modalités d’utilisation
1. Constipation avec besoins inefficaces.
2. Paralysie de la vessie avec rétention urinaire et désirs inefficaces.
Emissions involontaires d’urine en toussant, en éternuant, en riant, dans le sommeil.
3. Enrouement décrit ci-dessus.
4- Toux sèche décrite ci-dessus.
5. Verrues sous les ongles.
6. Plaies anciennes suite à des brûlures. Cicatrices vicieuses par brûlures.

Domaine d’action
• Appareil intestinal et vessie.
• Appareil respiratoire.
• Peau.

Synergie possible
Aconit, Sepia, Graphites, Arnica, Cuprum.

Type sensible
Individu maigre, âgé, triste, mélancolique, souvent querelleur, pleurant pour un rien.

Commentaires