Origine du remède
Le venin du serpent du même nom.

Action dominante
Hypercoagulabilité du sang avec apparition de thromboses (obstruction).

Champ d’utilisation
Tous les risques de thromboses des vaisseaux : phlébites, coronarites, infarctus.

Domaine d’action
• Le sang.
• Le système vasculaire.

Synergie possible
Vipera, Lachesis, Naja.

Commentaires