Les symptômes
Difficulté respiratoire liée à un spasme des petites bronches au moment de l’expiration, l’asthme est le plus souvent lié à une allergie.

Le premier conseil
L’asthme réclame toujours un traitement de terrain qui sera élaboré par un médecin homéopathe.

Les règles de posologie
Pour tenter d’atténuer les crises aiguës, prendre chaque M d’heure, pendant 2 heures, 1 granule de :
• Dans tous les cas : Antimonium tartaricum 5 CH, Ipéca 5 CH. Hyo-
scyamus 5 CH, Blatta orientalis 5 CH.

Ajouter, selon besoin, 1 granule de :
• Aggravation par temps humide : Dulcamara 5 CH.
• Agitation intense et alternance avec des crises d’eczéma : Arsenicum album 7 CH.
• Crise dès le coucher : Aralia racemosa 5 CH.
• Crise violente vers minuit avec transpiration abondante : Sambucus 7 CH.
• Crise entre 2 et 4 heures du matin chez un sujet faible et frileux : Kalium carbonicum 5 CH.
• Crise vers 3 heures du matin chez un sujet gros plutôt apathique : Ammonium carbonicum 7 CH.

Les précautions à prendre
Sauf indication médicale bien argumentée, évitez de vous lancer dans
de longs programmes de désensibilisation qui donnent des résultats
décevants. Attention : les bons résultats de ce traitement seront améliorés par la prescription, par votre homéopathe, de vos remèdes de terrain.

Commentaires