En bref
• Grand remède du trac.
• Laryngites très douloureuses.

Origine du remède
Le nitrate d’argent.

Actions dominantes
Précipitation, anxiété, trac par anticipation.

Signes secondaires
Fatigue par surmenage ; tremblements ; vertiges devant le vide. In-
flammation des muqueuses digestives et des organes génitaux avec, parfois, ulcération et sensation decharde fichée dans cette muqueuse. Désir de sucreries. Nombreux renvois après les repas. Aggravation par la chaleur sous toutes ses formes, pendant les règles, par les sucreries. Amélioration par le temps frais ou froid, par la pression forte.

Modalités d’utilisation
1. Le trac par anticipation chez une personne agitée, anxieuse, surmenée.
2. Les maux de tête améliorés par la pression.
3. Conjonctivites, angines, laryngites, pharyngites avec impression
d’écharde dans la gorge et raclement de gorge incessant.
4. Douleurs d’estomac avec aérophagie, ballonnements et renvois.
Ulcères d’estomac.
5. Diarrhées émotionnelles.
6. Entérites, rectocolites.
7.Métrites (inflammation de la muqueuse de l’utérus).

Domaine d’action
• Système nerveux.
• Les muqueuses notamment digestives, respiratoires et génitales.

Synergie possible
Gelsemium.

Type sensible
Sujet maigre, abattu, vieilli avant l’âge, toujours agité, pressé, anxieux,
sensible au trac. Il a peur du vide et tendance au vertige.

Commentaires