En bref
• Affections broncho-pulmonaires avec sécrétions épaisses.
• Certaines acnés.

Origine du remède
L’antimoniotartrate acide de potassium.

Actions dominantes
Accumulation de sécrétions bronchiques abondantes et épaisses surtout au niveau de petites bronchioles. Abattement, pâleur, somnolence et faiblesse.

Signes secondaires
Désirs de mets acides (fruits) qui l’aggravent. Aversion pour le lait.
Eruptions du type de la variole. Aggravation par le froid humide, la chaleur de la chambre et la position couchée. Amélioration par l’air frais, par l’expectoration et en position assise.

Modalités d’utilisation
1. Affections pulmonaires aiguës ou chroniques avec expectoration difficile et tendance à l’asphyxie ; bronchites, asthme, emphysème.
2. Acnés pustuleuses.
3. Nausées constantes avec anxiété importante.

Domaine d’action
• Appareil respiratoire.
• Système nerveux central.
• La peau.

Synergie possible
Ipéca.

 

Commentaires