En bref
• Les excès alimentaires chez les gloutons.
• Les éruptions de vésicules ou de pustules.
• Les verrues cornées.

Origine du remède
Le sulfure d’antimoine.

Actions dominantes
Irritation du tube digestif, surtout l’estomac. Eruptions et épaississement corné.

Signes secondaires
Désir de mets ou de boissons acides pourtant mal supportés. Aggravation par les bains froids, par la chaleur radiante. Amélioration par les bains chauds, le repos et le plein air.

Modalités d’utilisation
1. Excès alimentaire avec langue chargée d’un enduit blanchâtre et épais, renvois, nausées, vomissements qui ne soulagent pas, diarrhées.
2. Éruptions de vésicules ou de pustules avec tendance à l’impétigo.
3. Verrues cornées et dures.

Domaine d’action
• Système nerveux central (thermorégulation, centres de la faim).
• Appareil digestif.
• Peau.

Synergie possible

Nux vomica, Nitricum acidum (verrues)

Type sensible
Enfant ou adulte gras, glouton, sujet aux infections cutanées, irascible et grognon.

Commentaires