Les symptômes
Hoquet, transpiration, renvois, vomissements sont autant de petites perturbations de la tétée.

Le premier conseil
Le sein maternel est l’organe parfaitement adapté pour nourrir un bébé. En cas d’impossibilité, les remèdes homéopathiques permettent de pallier les petits inconvénients du biberon et du lait artificiel.

Les règles de posologie
• Hoquet : c’est une contraction spasmodique du diaphragme. Donner Cuprum 7 CH, Ignatia 9 CH et Hyoscyamus 5 CH, 1 granule de chaque avant les tétées.
• Renvois : il s’agit de renvois d’air pendant et après la tétée. Donner Argentum nitricum 7 CH, 1 granule avant chaque tétée.
• Sommeil : le bébé s’endort pendant la tétée : Opium 15 CH, 1 granule avant chaque tétée.
• Sueurs : le bébé transpire pendant la tétée. Donner Calcarea carbonica 9 CH, 1 granule avant chaque tétée.
• Vomissements : le bébé vomit pendant la tétée. Donner Aethusa cynapium 5 CH. 1 granule avant chaque tétée.

Les précautions à prendre
Des régurgitations et vomissements importants et répétés peuvent faire évoquer une malformation de l’oesophage qui est du ressort du spécialiste.

Commentaires